.

Portrait de Michel

Michel Barbaud est un chercheur qui s’est établi au Domaine de la Prade Mari au cours de l’année 2017, après avoir suivi le Domaine pendant 7 ans.


Agrobiologiste, Naturopathe, Phytobiologiste, Bioélectronicien et Conférencier, il a eu une longue carrière et a collaboré avec de nombreux scientifiques, dont notamment les Docteurs Jeanne Rousseau et Louis Claude Vincent, le Docteur Vétérinaire Quinquandon, Raoul Lemaire, Jean Pain, Jean Boucher, André Voisin, Louis Kervran, la Soil Association de Sir Albert Howard et Gilles Lemieux.


Plusieurs livres déterminants dans son parcours :
•    « Printemps Silencieux » de Rachel Carson
•    « Béchamp ou Pasteur » de Douglas Hume
•    « Microzymas » de Antoine Béchamp, première lecture en microbiologie pour Michel
•    « Le Testament Agricole » (Sir Albert fonde en Inde la vie microbienne du sol sur le carbone) de Sir Albert Howard
•    « 12 balles pour un véto » (bioélectronique animale) de Docteur Vétérinaire Quiquandon
•    « Sol Herbe Cancer » (les animaux sont le résultat de ce qu’ils mangent) de André Voisin
•    « Les Transmutations Biologiques » (les transmutations existent à haute énergie dans les centrales nucléaires mais aussi à basse énergie dans la vie microbienne du sol) de Louis Kervran
•    « La Bioélectronique Humaine » de Louis Claude Vincent poursuivi en « La Bioélectronique Agronomique » par son bras droit Jeanne Rousseau et son collaborateur Michel Barbaud pendant 15 ans.

Curieux et passionné, il n’a cessé de mener des expériences et a créé « Organic Forest », un produit à base de lacto-fermenté pour « soigner les plantes par les plantes ». Il a également inventé les « Jardins à la Cuillère », méthode de production agricole adaptée aux publics en situation de handicaps (physiques et/ou mentaux) et accessibles à tous, à commencer par les enfants. Ses hauts rendements et sa facilité de mise en œuvre en font aujourd’hui une solution simple et efficace qui est reprise au Domaine de la Prade Mari sous le nom de « Jardins Plaisir ».

Il s’investit aujourd’hui pleinement aux côtés d’Eric Mari et développe pour le Domaine La Prade Mari une série de formations, pour les particuliers comme les professionnels, destinées à faire connaître au plus grand nombre les principes de la Naturo-Culture.

Il continue en parallèle de mener ses observations et ses expérimentations sur les cultures, ce qui est le prolongement naturel et logique de ses dizaines d’années de recherches sur la Naturopathie appliquée à l’agronomie.